Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 10.djvu/122

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


je me suis méfié… et alors, je me suis habillé en feuillage… Le roquet doit être déjà sous bois ; cherche, mon bonhomme, cherche, je te retrouverai tout à l’heure.


Loïsa, se retournant.

Qu’est-ce que c’est que ça ? Don Hernandez ?…


Hernandez.

Loïsa !


Loïsa, riant.

Pourquoi ce costume ? Vous avez l’air d’un buisson.


Hernandez, déposant sa carabine et son chapeau à droite.

Le buisson qui marche. C’est ce qu’il faut.


Loïsa.

Et cette carabine ? Vous allez à la chasse ?


Hernandez.

À la chasse à l’homme ! Votre mari sait tout…


Loïsa, étonnée.

Tout… quoi ?


Hernandez.

Eh bien… Agénor. !


Loïsa.

C’est faux !… c’est une calomnie !


Hernandez.

Pas de marivaudage ! il a des preuves !


Loïsa.

Certaines ?


Hernandez.

Certaines !