Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 10.djvu/153

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Galinois, surpris.

Hein ! sa femme ! (Bas à Verdinet.) C’est votre femme ?


Verdinet, bas.

Oui… Plus bas !


Galinois, bas à Verdinet.

Elle est donc revenue ?… Vous l’avez donc reprise ?


Verdinet.

Oui… Plus bas !… Je vous expliquerai cela… (Haut, se retournant vers Henriette.) Ma bonne Henriette !


Henriette.

Avez-vous bien pensé à moi, à Paris ?


Verdinet.

Oh ! ça !


Galinois, à part.

La petite gaillarde ! Je lui aurais donné le prix Montyon !

Madame Désaubrais - Mon neveu… permettez-moi de vous présenter M. Galinois…


Galinois.

Ah ! c’est inutile ! nous nous connaissons depuis longtemps.


Henriette.

Ah bah !…


Galinois.

J’ai été son confident à une époque..


Verdinet, bas.

Taisez-vous donc !