Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 10.djvu/162

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Monnerville.

Quelle scène ?


Galinois.

Vous savez bien… pendant que vous achetiez la Patrie… le gant…


Monnerville.

Le gant ?


Galinois.

Avec lequel il vous a coupé la figure…


Monnerville.

Hein ?


Galinois.

Vous avez même refusé de vous battre… Je connais toute l’histoire.


Monnerville.

Pardon, monsieur… De qui tenez-vous ces détails ?


Galinois.

Du mari lui-même… de Verdinet.


Monnerville.

Ah ! c’est lui qui vous a dit que j’avais séduit sa femme ?


Galinois.

Oui.


Monnerville.

Qu’il m’avait souffleté ?


Galinois.

Parfaitement.


Monnerville.

Et que j’avais refusé de me battre ?