Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 10.djvu/25

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Agénor.

Les Bartavelle ? Je file.


Loïsa, bas, l’arrêtant.

Restez. J’ai à vous parler.


Agénor, à part.

Une explication ? J’aime mieux cela.


Martin.

Ils sont mariés depuis trois jours… ils font sans doute leurs visites de noces.


Agénor.

Parbleu ! Je les ai déjà rencontrés hier dans l’exercice de leurs fonctions. La petite, que ça ennuie, ne faisait qu’agiter son mouchoir pour donner le signal du départ.


Loïsa, à part.

Tant mieux, ils ne resteront pas longtemps. (Haut à Pionceux.) Allons, faites entrer…


Pionceux, gravement.

M. et madame Bartavelle !


Scène III

Les Mêmes, Edmond, Bathilde



Edmond, entrant avec Bathilde, et saluant.

Madame… messieurs… permettez-moi de vous présenter ma femme.

Pionceux sort.


Loïsa.

Madame. (Elle fait asseoir Bathilde près d’elle, sur le canapé. Tout le monde s’assoit.) Vous faites déjà vos visites ?