Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 10.djvu/278

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Lucien, apportant le punch.

Voilà le punch ! (Apercevant Alexandra qui déchire le journal.) Pardon, madame… la Patrie est demandée.


Alexandra, avec colère.

Je n’ai pas fini !!!


Saint-Gluten, au garçon, avec colère.

Elle est en main !!! (Gracieusement, prenant la cuiller.) Madame, permettez-moi de vous offrir…


Alexandra.

C’est encore vous !


Saint-Gluten, avec passion.

Toujours ! toujours !…


La voix de Faribol, dans la maison.

Cordon, s’il vous plaît !


Alexandra, à part.

Ah ! cette fois, c’est bien lui ! (Se levant.) Garçon ! combien vous dois-je ?


Saint-Gluten, se levant vivement.

Jamais !… je ne souffrirai pas ! Garçon ! ne recevez pas !

Il entre dans le café pour payer en faisant passer Lucien devant lui.


Scène XI

Alexandra, Faribol



Faribol, sort de la maison et ouvre son parapluie. À part.

Décidément Pichenette me fait poser !… (Foudroyé en apercevant sa femme.) Ma femme !