Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 10.djvu/302

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Saint-Gluten.

Toutes les jolies femmes de Paris y assisteront, et Madame en sera le plus gracieux ornement.


Léopardin, qui a pris aussi une chaise, s’asseyant près de Faribol.

Patron, il a dit "ornement".


Faribol, à Saint-Gluten.

Pardon !… j’allais…


Saint-Gluten, l’interrompant.

Vos polkas font fureur !… la dernière surtout… c’est un miracle d’harmonie !


Faribol, remerciant.

Oh ! monsieur !… (À part.) Pas moyen de le mettre à la porte avec ses politesses !


Saint-Gluten.

Aidez-moi donc !

Il fredonne un air de polka.


Faribol, fredonne complaisamment avec lui et s’arrête tout à coup.

Pardon… j’allais…


Saint-Gluten.

Elle est intitulée… Pichenette, je crois ?…


Alexandra.

Hein ?…


Faribol, vivement.

Non !… Chiquenaude ! (À part.) Est-il bête de dire ça !


Saint-Gluten, à Alexandra.

C’est votre nom, madame ?…


Alexandra.

Nullement !