Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 10.djvu/346

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Papavert.

Allons donc, la flûte !


Léopardin.

Je vais vous flûter ma Léopardine !… (À part.) Puis, après, tout au punch et au sentiment !

Il joue. Ils sortent tous en dansant, par la porte des salons.


Papavert, les suivant.

Ils ont l’air très gais, ses cousins !… et ils ne la quittent pas ! C’est une famille bien unie !…

Il sort en dansant.


Scène XII

Faribol ; puis Lucien ; puis Léopardin



Faribol, entre par la droite, avec un plateau. Il est en garçon limonadier et porte un énorme toupet blond et des favoris semblables à ceux de Lucien.

C’est moi… Me voilà revenu. J’ai sauté à bas de l’omnibus… ça m’a coûté six sous… Ah ! les gueux !… mais soyons sournois… on me reficherait à la porte !… Ah ! il va se passer des choses dramatiques !… Le commissaire de police est en bas avec deux gendarmes !… Quant à ma femme, je viens de lui faire parvenir un petit billet… je lui donne cinq minutes pour capituler… les cinq minutes sont expirées… (Apercevant Lucien qui entre du fond avec un plateau.) Ah ! Lucien !… (L’appelant.) Pst ! pst !


Lucien, à part, étonné.

Un autre garçon ! Qu’est-ce que c’est que celui-là ?…