Page:Lamairesse - L’Empire chinois, le Bouddhisme en Chine et au Thibet.djvu/445

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


titution de la Chine en un seul état. Dynasties des Sung et des Thang.

Titre IV. — Développement du Bouddhisme Chinois depuis Hiouen-Tsang jusqu’à l’introduction du Lamaïsme à l’avènement de la dynastie du Mongole 
 75

1. Les Pèlerins chinois dans l’Inde. — 2. Faveur du Bouddhisme sous la dynastie des Tsung ; son influence sur la littérature de la Chine et réciproquement ; réactions contre lui. — 3. Écoles dérivées de Nagardjuna. Secte de Lin-tsi ; sa prédominance. — 4. Nouvelles luttes et mouvement intellectuel du Bouddhisme jusqu’à la dynastie mongole. — 5. Additions faites à la religion officielle sous la dynastie des Sung.

Titre V. — La Chine depuis l’introduction du Lamaïsme 
 101

1. Dynastie mongole des Yen. Le Lamaïsme modifie les mœurs et combat les superstitions Taosséistes ; excès des Lamas, réaction contre eux. — 2. La dynastie chinoise des Ming favorise les lettrés. — 3. Secte du Wu-wei Kiau (du nonagir). — 4. Réaction mongole, constitution de la propriété et de l’Agriculture. — 5. Dynastie Mantchoue, guerre de 1839 avec les anglais. Révolte des Taipings. Guerre de 1858 avec l’Angleterre et la France. Causes de révolutions politiques en Chine.

Titre VI. Édifices religieux ; culte Bouddhiste 
 120

1. Monuments religieux de la Chine, temples des ancêtres. — 2. Temples bouddhistes. — 3. Représentations bouddhiques ; sens qu’on doit leur attribuer. — 4. Temples et couvents de Pu-to. — 5. Cérémonies bouddhiques, obsèques. — 6. Fêtes bouddhiques en Chine, fête des spectres affamés. Dieu de la cuisine.

Titre VII. — État actuel du Bouddhisme en Chine 
 144

1. Foi des Bouddhistes, la compassion divinisée. —