Page:Lamartine - Œuvres complètes de Lamartine, tome 32.djvu/210

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
209
RAPHAËL

de branches de genêt ; elles la délacèrent, lui ôtèrent ses vêtements pour les faire sécher, essuyèrent ses membres et ses cheveux ruisselants de l’eau du lac ; puis elles la portèrent, toujours évanouie, dans un des lits de la chambre, où elles avaient étendu des draps blancs chauffés avec une des pierres tièdes du foyer, selon l’usage des paysans de ces montagnes. Elles essayèrent en vain de lui faire avaler quelques gouttes de vinaigre et de vin pour la rappeler à la vie. Voyant tous leurs soins perdus et tous leurs efforts inutiles, elles se répandirent en sanglots et en cris qui nous rappelèrent dans la maison. « La demoiselle est morte ! la dame est trépassée ! il n’y a qu’à pleurer et à chercher le prêtre ! » s’écrièrent-elles. Les bateliers consternés se joignaient aux femmes et redoublaient l’effroi. Je m’élançai sur l’échelle, j’entrai dans la chambre, je me penchai sur le lit ; le crépuscule éclairait encore. Je touchai de la main le front, il était brûlant. Je distinguai le mouvement faible mais régulier de la respiration, qui soulevait et abaissait alternativement le drap de gros chanvre écru sur la poitrine. Je fis taire les femmes, et, donnant un écu a un des plus jeunes bateliers, je le chargeai d’aller chercher un médecin.

Il y en avait un, me dit-on, à deux lieues de Haute-Combe, dans un village sur un des plateaux du mont du Chat. Le batelier partit en courant. Les autres s’attablèrent, rassurés par la certitude que la dame n’était pas morte. Les femmes allaient et venaient de la chambre dans la salle et de la cave au poulailler pour préparer le souper. Je restai assis sur un des sacs de farine de maïs, à côté du lit, près des pieds, les mains croisées sur mes genoux, les yeux fixés sur le visage immobile et sur les paupières fermées de l’étrangère.

La nuit était venue. Une des jeunes filles avait fermé le volet de la lucarne. Elle avait suspendu une petite lampe à