Page:Lambert - Journal d'un bibliophile, 1927.djvu/127

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
JOURNAL D’UN BIBLIOPHILE


L’ŒUVRE DE LA COLLECTION LAMBERT[1]


Elle bénéficie de plusieurs souscriptions, dont une au montant de $150.00, offerte par la Villa des Alliés, No 300, de Manchester.

Le Comité de la Collection Lambert est heureux d’accuser réception de huit nouvelles souscriptions au profit de l’œuvre. Ceci porte à $490.00 le montant versé jusqu’à date.

Si l’on songe que la souscription a été lancée il y a six semaines à peine, on admettra que l’appel de l’Association a été entendu. Mais il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin.

La Collection Lambert a coûté $3,000 et il faut recueillir ce montant si nous voulons qu’elle reste en possession de notre Société. Dans l’opinion des personnes qui sont venues la visiter — il y en a déjà des

  1. Extrait du « Canado-Américain » de Manchester. 26 décembre 1919.
    123