Page:Langelier - Souvenirs politiques, vol 1, 1909.djvu/256

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



CHAPITRE SEPTIÈME

1887

Les élections fédérales — Ma candidature à Montmorency — Première session de M. Mercier — Les better-terms — Opposition de la presse conservatrice — Les Jésuites obtiennent la personnalité civile — Les citoyens de Québec donnent un banquet à M. Mercier — Ses sentiments à l’égard des Anglais — Les Jésuites présentent une adresse à M. Mercier à Montréal — M. Blake abandonne le poste de chef de l’opposition à Ottawa — M. Laurier est appelé à lui succéder — Opinion de la presse — L’hon. M. R. Masson abandonne le poste de lieutenant-gouverneur — L’hon. M. Angers lui succède — Ouverture de la conférence inter-provinciale — Discours de M. Mercier — Aperçu rapide des différents projets de Confédération.

Les événements politiques se succédaient avec rapidité ; M. Mercier venait à peine de prendre le pouvoir à Québec quand le parlement fédéral fut dissout. La mise en nomination des candidats était fixée au 15 février et la votation au 22. Notre province était encore en ébullition ; la victoire de Mercier, la