Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/190

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


IV


Quant la chapele fu beneeite a Ais,[*]
Et li mostiers fu dediiez et faiz,[*]
Cort i ot buene, tel ne verez ja mais ;[*]
30Quatorze conte guarderent le palais.[*]
Por la justice la povre gent i vait ;[*]
Nuls ne s’i claime que trés buen dreit n’i ait.[*]
Lors fist l’en dreit, mais or nel fait l’en mais ;[*]
A conveitise l’ont torné li malvais ;[*]
35Por fals loiers remainent li buen plait.[*]
Deus est prodom, qui nos governe et paist,[*]
S’en conquerront enfer qui est punais,[*]
Le malvais puiz, dont ne resordront mais.[*]


V


Cel jor i ot bien dis et uit evesques,[*]

    — 27 C Q. b. f. la c. a ais ; B1, au lieu des cinq vers 27 à 31, donne les trois suivants Or est g. dedens la cite de ais Segnor a yce jour que li moustiers fu fais Et li lieus beneis adont estoit drois fais — 28 B2 Et l. m. i fu formez et f. — 29 C K. tint cort gregnor n. ; A B tele ne verroiz mais — 30 C i gardent — 31 C P. l. j. se poure gent ni ait — 32 A1 A2 que tres bien d. nen ait ; B2 que molt bon d. — 33 B1 Or est ainsi que on ne le fait mais ; B2 mais poi en fait on mais ; C On fist dont droit mais or nen fait on mais — 34 A A cortoisie ; C sont torne — 35 A3 remainrent ; C eslongnent le d. p. — 36 B1 On ne fait droit ne au clers ne as lais Mais damedieus qui est souerains et vrais Ses en rendra leur gueredons parfais ; B2 Dieus en prent droit qui nous gouuerne et fait ; C Dieus lor perdonne q. les g. e. p. — 37 A Si conquerons — 38 A Les maluais princes dont ne resordrons (A1 resordront) mais ; C manque — 39 B Li jors fu biel qui fu icelle feste Ce jor i ot bien .xxvii. euesques ; C diffère trop pour qu’on en puisse mentionner toutes les variantes ; je renvoie à la copie intégrale que j’en