Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/191

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

40Et si i ot dis et uit arcevesques, [*]
Li apostoiles de Rome chanta messe.[*]


VI


Cel jor i ot oferende molt bele, [*]
Que puis cele ore n’ot en France plus bele.[*]
Qui la reçut molt par en fist grant feste.[*]


VII


45Cel jor i ot bien vint et sis abez, [*]
Et si i ot quatre reis coronez. [*]
Cel jor i fu Looïs alevez,
Et la corone mise desus l’altel ;
Li reis ses pere li ot le jor doné. [*]
50Uns arcevesques est el letrin montez,
Qui sermona a la crestienté :
« Baron, dist il, a mei en entendez :
Charles li magnes a molt son tens usé, [*]
Or ne puet plus ceste vie mener. [*]
55Il ne puet plus la corone porter : [*]
Il a un fill a cui la vuelt doner. »
Quant cil l’entendent, grant joie en ont mené ;

    imprime à la fin de ce volume. Quand de nouveau il se rapprochera assez des autres leçons pour que je puisse reprendre le système d’annotation appliqué aux vers précédents, je le ferai — 40 B .xxv. a. — 41 B Et lapostoiles meismes c. m. — 42 A2 offrande molt tres bele ; B si bele offrende faite — 43 B Q. p c. h. en france not si bele — 44 B2 en parfist molt g. f. ; A Q. l. r. il dut bien preudoms estre — 45 B .xxviii. — 46 Après ce vers B ajoute Quatorze contes por le palais garder — 49 B len ot le don done — 53 B Ch. li rois — 54 B Or ne vuelt — 55 A manque ; B vuelt.