Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/193

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

S’einsi vuels faire, ge te doins la corone ;
O se ce non, ne la baillier tu onques. [*]


X


80« Se tu deis prendre, bels filz, de fals loiers, [*]
Ne desmesure lever ne esalcier, [*]
Faire luxure ne alever pechié, [*]
Ne eir enfant retolir le sien fié, [*]
Ne veve fame tolir quatre deniers, [*]
85Ceste corone de Jesu la te vié, [*]
Filz Looïs, que tu ne la baillier. » [*]
Ot le li enfes, ne mist avant le pié. [*]
Por lui plorerent maint vaillant chevalier, [*]
Et l’emperere fu molt grains et iriez :[*]
90« Ha ! las, dist il, com or sui engeigniez ! [*]
Delez ma fame se colcha paltoniers,
Qui engendra cest coart eritier. [*]
Ja en sa vie n’iert de mei avanciez.[*]

    — 79 B2 O. s. c. n. fils ne la bailler onques — 80 A1 S. t. d. p. b. fils loier ; B Fils dist li rois ge te vueil chastoier Se tu doiz prendre aucun mauues oier (B1 baux filz mauuais loier) — 81 B Ne demesure aleuer nessaucier ; A Ne demesure de noient abaissier — 82 B Ne faire tort n. a. p. — 83 B Ne orfelin ; A B a retolir son fie — 84 A Aucune fame t. .iiii. l. ; B1 N v. f. t. le seul denier ; B2 N. v. f. seul t. .i. d. — 85 B Ceste corone qui desus lautel siet De dieu de gloire la vous defent ge bien — 86 B F. l. q. vous n. l. bailliez — 87 A O l. l. e. onques ne mut le pie — 88 B Esbahiz fu de ce quil entendie Nosa aler la corone baillier Et quant ce voient li baron cheualier Molt en sont tuit dolent et corocie (B1 M. par en sont d. e. c.) — 89 B1 E. le. en fu g. e. i. ; B2 en fu forment i. ; B ajoute Quant son fill vit qui si ert vergoigniez Dont le mescrut lempereres proisiez Si a parle que loient maint princier — 90 B2 com ge sui e. ; B1 o ge sui e. ; B ajoute Tels cuide auoir une bone moillier Qui la mauuaise de verte le sachiez Or jureroie par la vertu du ciel — 92 C A leçon ; B mauuais he. — 93 B manque ; C J. e. s. v. niert d. m. justicier