Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/299

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Une altre espee pent a l’arçon devant ; [*]
Sor son destrier est sailliz maintenant, [*]
2485Que a estrier n’a arçon ne s’i prent. [*]
A son col pent un fort escu pesant,
Entre ses poinz un fort espié trenchant, [*]
A cinc clos d’or un gonfanon i pent. [*]
Par mi la porte s’en ist esperonant.
2490En pré Neiron s’en est venuz errant.
Li cuens Guillelmes l’a choisi tot avant ; [*]
Il en apele Guielin et Bertran :
« Mon anemi vei entré en cel champ, [*]
Se plus me targe tien mei a recreant. [*]
2495Aportez mei mes plus chiers guarnemenz. »
Et cil respont : « Tot a vostre comant. » [*]
L’en li aporte senz plus d’arestement. [*]
A l’armer fu Looïs li vaillanz. [*]
Il vest l’alberc, lace l’elme luisant
2500Et ceint Joiose a son senestre flanc,
Que li dona Charles li combatanz.
L’en li ameine Alion le corant,
Et il i monte molt acesmeement. [*]
A son col pent un fort escu pesant, [*]
2505Et en ses poinz un bon espié trenchant, [*]
A cinc clos d’or le gonfanon pendant.[*]

    — 2483 B a prise maintenant Si la pendi a son arcon deuant — 2484 B Et puis monta molt acesmeement — 2485 B Questrier ni baille na a. n. s. p. — 2487 A .i. roit ; B Prent en son poing son fort e. t. — 2488 A le g. i p. ; B2 un g. pendant — 2491 B la veu — 2493 B Seignor dist il par le mien escient M. a. v. e. enz el c. (B2 voi venir cheualchant) — 2494 B Se plus atarge t. m. por r. — 2496 B talent — 2497 A2 sanz point da. ; B1 sanz nul a. ; B2 sanz plus de parlement — 2498 B A lui armer fu l. li frans — 2503 B Li quens i m. ; B2 quil ni va detriant — 2504 B1 .i. f. e. luisant ; B2 .i. f. e. grant — 2505 B1 En son poing porte .i. roit e. t. ; B2 manque — 2506 B i pent