Page:Lanson - Manuel bibliographique de la littérature française moderne, t1, 1921.djvu/164

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
130
LES TRADUCTEURS



Parthenius.


1472. Les Affections d’Amour, trad. par Jean Fournier, Lyon, 1555, in-8. (Avec les Narrations d’Amour de Plutarque, n° 1286).


Achille Tatius.


1473. Clitophon et Leucippe. — Les quatre derniers livres, trad. (sur le latin) par Jacques de Rochemaure, 1556, in-16. — L’ouvrage entier, trad. (de l’italien) par Belleforest, 1568, in-8.


2. Latins modernes.


Æneas Sylvius.


1474. Euriale et Lucrece, s. l. n. d., in-fol. — Autre traduction attribuée à Jean Millet, 1551, in-16.


Léonard Arétin.


1475. Traité tres plaisant et recreatif de l’amour de Guiscardus et Sigismunda fille de Tancredus, trad. du latin en vers françois par Jehan Fleury, Ant. Vérard, 1493.


N. de Clemengis.


1476. Histoire de messire Floridan et de la belle Elinde, trad. par Rasse de Brischamel, Le Noir, 1523. (Cf. Celio Malaspina, Nouv. 58.)


Folengo.


1477. Histoire Macaronique de Merlin Coccaie, 1606, in-12.


Thomas Morus.


1478. La Description de l’Isle d’Utopie, trad. par Jean Leblond, 1550.

1479. La République d’Utopie, trad. par Barthelemy Aneau, Lyon, 1559.


Le Pamphilus.


1480. Les Amours de Pamphylus et Galatée, Ant. Vérard, 1494, in-fol.


Pogge.


1481. Les Facéties, trad. par Julien Macho, Jehan Trepperel (vers 1500). — Autres traductions : Lyon, 1540, in-4 ; — Paris, 1549, in-4 ; — Lyon, 1558, in-16.