Page:Lanson - Manuel bibliographique de la littérature française moderne, t1, 1921.djvu/172

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
138
LES TRADUCTEURS



Guarini.


1552. Il Pastor Fido. Le Berger fidèle, trad. (en prose et vers) par Roland Brisset, 1593, in-12 ; — traduction anonyme (en prose), 1595, in-12 ; — traduction partielle (en vers) : Les Soupirs de Myrtil, Lyon, 1597, in-12 ; — traduction anonyme (en prose), Rouen, 1605, in-12 ; — traduction anonyme (en prose), 1610, in-12 ; — traduction (en vers) par Ant. de Giraud, 1623, in-12 ; — (en prose) par Du Bueil, 1637, in-8 ; — (en prose) par de Marandé, 1661, in-12 ; — (en prose) par B. Teppati, Nuremberg, 1668, in-12 ; — (en vers) par de Torche, 1665, in-12 ; — (en prose) par Pecquet, 1733, 2 vol. in-12.

1553. Krebs. The earliest French version of Guarini’s Pastor Fido. Acad., 21 janvier 1882.


Antonio Ongaro.


1554. L’Alcée, trad. par Roland Brisset 1596, in-12.


Luigi Groto.


1555. Le Dieromene, trad. par Roland Brisset, 1592, in-12.

1556. Emilia, traduction anonyme, 1609, in-12.


Parabosco.


1557. Les Contents, trad. par Odet de Turnebe, 1584, in-8. — (Du même : Lettres Amoureuses, trad. par Ph. Hubert de Villiers, s. d., in-16 ; Lyon, 1555, in-4 ; et Anvers, 1556, in-12.)


Les Intronati, de Sienne.


1558. La Comédie du Sacrifice, trad. par Ch. Estienne, 1543.


Tasse.


1559. L’Aminte, trad. (en vers) par Pierre de Brach, Bordeaux, 1584, in-4 ; — (en prose) par Guillaume Belliard, 1596, in-12 ; — (en prose) par De La Brosse, Tours, 1591, in-16 ; — traduction anonyme, 1632, in-4 ; — trad. par D’Alibray, 1632 ; — par de Torche, 1676, in-12 ; — par Pecquet, 1734 ; — par Lescaloppier, 1735 ; — par le comte de Choiseul-Meuse, 1784 ; — traduction attribuée à Fournier de Terry, 1785.