Page:Lao-tseu traduit par Jules Besse.djvu/48

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



XXI



L’impression du vide, telle est l’impression que doit laisser la vertu. Et cette impression est à elle seule toute la Doctrine. C’est ce qui ressort de tout ce qui suit :

Pour toute affaire et pour tout agissement la Doctrine ne demande à un adepte que d’être distrait et d’être hébété.

Oh ! qu’il est hébété ! oh ! qu’il est distrait ! En lui la distraction et l’hébétude ont leur symbole.

Oh ! qu’il est distrait ! oh ! qu’il est hébété ! L’hébétude et la distraction c’est pour lui la grande affaire.

Dans quelle solitude il est ! Et dans