Page:Lao-tseu traduit par Jules Besse.djvu/69

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


des mauvais princes. Elles ne sont pas l’outil des sages. Une fois appel fait à la force, fatalement on récidive. Les agités qu’on a faits, on n’a plus le pouvoir de les ramener au calme.

Vaincre des hommes et approuver des pratiques de gouvernement que tout le monde réprouve, c’est proprement se plaire à tuer des hommes. L’homme qui se plaît à tuer des hommes on ne lui permet pas longtemps de se livrer à son penchant dans l’empire.

Dans les cérémonies consacrées aux événements heureux, les places distinguées et en vue sont à gauche. Dans les cérémonies funèbres les places qu’on réserve à la famille sont à droite.

Au cours des obsèques, le général commandant en second devrait occuper la gauche. Le général commandant en chef devrait occuper la droite. Ce qui revient à dire que pour placer le général le plus élevé en grade on devrait avoir égard aux rites funèbres. L’homme qui a