Page:Lassus, Viollet-le-Duc - Projet de restauration de Notre-Dame de Paris.djvu/13

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

des chapelles exécutées autour de l’abside dans le XIVe siècle, ainsi que la construction de celles élevées à la fin du XIIIe siècle entre les contreforts de la nef. Le plan de Turgot et les traces encore existantes nous ont permis de rétablir la décoration extérieure de ces chapelles, c’est avec le texte de Corrozet, et les fragmens en place que nous avons refait les têtes d’éperons de la nef.

L’ancien dessin[1] dont nous donnons la gravure en tête de ce rapport, et quelque descriptions[2] nous ont servi de guide pour la restauration de la grande porte de la façade occidentale. Puis, c’est à l’aide d’anciennes gravures, et surtout du précieux dessin de feu Garneray, que nous avons réédifié la flèche centrale. Enfin le texte de Sauval, confirmé par une fouille que nous avons relevée à l’époque des cérémonies funèbres du Prince royal, nous a permis de constater le niveau du sol ancien du parvis de Notre-Dame, et la disposition des treize marches indiquées par tous les historiens.

Nous donnons ici le profil de la fouille.

Lassus, Viollet-le-Duc - Projet de restauration de Notre-Dame de Paris - page 13.jpg
  1. Ce dessin appartient à M. Gilbert.
  2. Sainte-Foix, Dubreul, Lebœuf.
2