Page:Lavignac - Les Gaietés du Conservatoire.djvu/21

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
15
LES GAIETÉS DU CONSERVATOIRE


Asterisme.svg


L’affabilité, il faut bien le dire, n’était pas précisément la note dominante du caractère de Cherubini. Il était plutôt rébarbatif.

Lavignac - Les Gaietés du Conservatoire - p. 021.png

Adolphe Adam, qui avait douze ans lorsqu’il lui fut présenté par un ami de son père, s’est souvenu toute sa vie de la façon dont il l’accueillit à sa première visite.

Il est bon de savoir d’abord, ce qui est un peu oublié, que