Page:LeMoine - Ornithologie du Canada, 1ère partie, 1861.djvu/28

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


si, par accident, il en sort, son apparition est une fête pour les corneilles, pies, jays, hirondelles et autres voisins qui viennent à l’envi l’insulter par leurs clameurs et leurs coups de bec. Le nocturne ne cherche pas à se défendre ; il se blottit, prend les attitudes les plus bizarres et attend patiemment que le retour du crépuscule lui permette de prendre sa revanche. Il suffit de placer une chouette, ou même d’en contrefaire le cri, pour attirer toute la tribu ailée du voisinage. Les choses n’ont pas changé depuis Aristote, qui note le fait. Ces rapaces vivent isolément ou par couples ; quelquefois, ils voyagent par troupe ; leur plumage est en général remarquable par le grand nombre de taches, de lignes, de bandes dont il est irrégulièrement parsemé. La plupart des Chouettes et des Hiboux des États-Unis voyagent au printemps, du sud au nord, et en automne du nord au sud. Vieillot a remarqué que ces Oiseaux voyageurs sont presque tous demi-diurnes. Plus l’hiver est rigoureux, plus ils pénètrent dans les contrées méridionales, alors on rencontre à la Louisiane des Oiseaux qui ne font leur ponte qu’à la Baie d’Hudson. En tête des rapaces nocturnes, plaçons le Duc de Virginie surnommé ordinairement le Chat-Huant canadien.



LE CHAT-HUANT.[1]
(Virginian Owl.)


Ce brigand de nuit est de la taille d’une dinde ; son corps est, en dessus, d’un brun varié de lignes fines, rousses et grises ; le milieu du ventre est blanc ; les côtés de la poitrine et les flancs sont fauves, puis blancs, rayés en travers de brun, sans aucune flammèche longitudinale ; la queue est arrondie et barrée de brun clair ; le collier est blanc, le tour des yeux blanc, puis fauve.

  1. No. 48. — Bubo Virginianus. — Baird.
    Bubo Virginianus. — Audubon.