Page:Le Coran (Traduction de Savary, vol. 1), 1821.pdf/317

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

pliquera : Le feu sera votre demeure ; vous y resterez à ma volonté. Le Très-Haut est savant et sage.

129Nous établirons un ordre entre les coupables, suivant leurs actions.

130Une voix criera : O assemblée d’hommes et de génies ! n’avez-vous pas eu au milieu de vous les ministres du Seigneur ? Ne vous ont-ils pas raconté ses merveilles ? Ne vous ont-ils pas rappelé le souvenir du grand jour ? Les réprouvés répondront : Nous le confessons contre nous-mêmes. La vie du monde les avait séduits. Ils témoigneront qu’ils ont été infidèles.

131Dieu leur envoya les prophètes, parce qu’il ne punit les villes coupables qu’après avoir averti les habitans.

132Les récompenses seront proportionnées aux mérites. Dieu ne néglige point vos œuvres.

133Le Tout-Puissant est riche et miséricordieux. Il peut à son gré vous faire disparaître et produire à votre place des hommes nouveaux, de même qu’il vous a fait sortir des générations passées.

134Il accomplira ses promesses, et vous ne pourrez les anéantir.

135Dis à l’homme : Travaille suivant tes forces ; je proportionnerai mes bienfaits à ma puissance.

136Vous verrez quels seront ceux à qui le paradis sera ouvert. Les idolâtres ne jouiront point de la félicité.

137Ils ont donné à Dieu une portion de leurs moissons et de leurs troupeaux, et une autre à leurs divinités [1]. Ce qu’ils leur ont offert a été rejeté de


  1. Les habitans de la Mecque offraient une portion de leurs moissons et de leurs troupeaux à Dieu, une autre à leurs idoles. Geladed.