Page:Le Coran (Traduction de Savary, vol. 1), 1821.pdf/427

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE XIV.
Abraham. La paix soit avec lui.
donné à La Mecque, composé de 52 versets.

Au nom de Dieu clément et miséricordieux.


A. L. R. Nous t’avons envoyé ce livre, pour tirer les hommes des ténèbres, les éclairer, et les conduire dans la voie excellente et glorieuse.

2Le domaine des cieux et de la terre appartient au Très-Haut. Malheur aux infidèles ! Ils seront la proie des tourmens.

3Ceux qui préfèrent les charmes du monde à la vie future, qui éloignent leurs semblables de la religion sainte, et qui s’efforcent d’en corrompre la pureté, sont plongés dans l’aveuglement.

4Tous nos ministres parlèrent la langue des peuples qui prêchaient, afin de se faire entendre. Dieu égare et conduit ceux qu’il veut. Il est puissant et sage.

5Nous donnâmes à Moïse le pouvoir d’opérer des miracles, pour conduire son peuple des ténèbres à la lumière, et lui rappeler les merveilles du Seigneur ; exemple frappant pour celui qui souffre patiemment et qui rend grâce à Dieu.

6Souvenez-vous des bienfaits du Seigneur, disait Moïse aux Israëlites. Il vous a délivrés de la famine de Pharaon qui vous opprimait, qui faisait périr vos