Page:Le Coran (Traduction de Savary, vol. 2), 1821.pdf/11

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
LE CORAN.



CHAPITRE XV.
Hegr [1].
donné à La Mecque, composé de 100 versets.

Au nom de Dieu clément et miséricordieux.


A. L. R. Tels sont les signes du livre qui enseigné la vérité.

2Un jour les infidèles regretteront de n’avoir pas eu la foi.

3Laisse-les jouir des délices de la vie, et nourrir dans leurs cœurs de douces espérances. Bientôt ils verront.

4Les villes que nous avons détruites avaient leur terme fixé.

5Aucun peuple ne peut avancer ni retarder l’instant marqué pour sa ruine.

6Ils ont dit au prophète : O toi qui as reçu le Coran, tu n’es qu’un insensé !

7Si tu apportais la vérité, ne viendrais-tu pas accompagné d’anges ?

8Les anges ne viendront que quand il sera nécessaire ; alors les impies ne seront plus attendus.


  1. Hegr est une vallée située entre Médine et la Syrie. C’était là qu’habitaient les Thémudéens. Gelaleddin.
1
IIe. part.