Page:Le Coran (Traduction de Savary, vol. 2), 1821.pdf/125

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE XXVI.
Les Poètes.
donné à La Mecque, composé de 228 versets.

Au nom de Dieu clément et miséricordieux.


T. S. M. Ces caractères sont les signes du livre qui manifestent la vérité.

2Leur incrédulité t’afflige.

3Nous pourrions faire descendre des cieux un prodige devant lequel ils courberaient leurs fronts humiliés ;

4Mais les avertissemens que Dieu leur envoie ne servent qu’à les éloigner davantage de la foi.

5Ils ont accusé l’islamisme de fausseté. Ils apprendront une nouvelle dont ils ne se moqueront point.

6N’ont-ils pas promené leurs regards sur la terre ? N’ont-ils pas vu toutes les productions dont nous l’avons enrichie ?

7Notre magnifiscence y brille de toutes parts ; mais la plupart n’ont point la foi.

8Ton Seigneur est le dominateur, le miséricordieux.

9Dieu appela Moïse, et lui dit : Va trouver un peuple coupable.

10Va trouver Pharaon, ne me craindra-t-il point ?

11Seigneur, répondit Moïse, j’appréhende qu’on ne me traite d’imposteur.

12Mon cœur est dans la gêne, ma langue n’est point déliée, appelle mon frère Aaron.