Page:Le Coran (Traduction de Savary, vol. 2), 1821.pdf/347

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

des infidèles, et on leur dira : Voilà ce que vous demandiez avec instance.

27Dis : Soit que le Très-Haut me réprouve avec ceux qui ont ma croyance, soit qu’il vous fasse miséricorde, pensez-vous qu’il délivrera les infidèles des tourmens ?

28Dis : Il est miséricordieux ; nous croyons en lui ; nous avons mis en lui notre confiance. Vous saurez qui de nous est dans l’erreur.

27Dis-leur : Répondez. Si demain la terre entr’ouverte engloutissait toute l’eau qui sert à vous désaltérer, qui pourrait faire jaillir d’autres sources de son sein [1] ?


  1. Un incrédule ayant entendu réciter ces mots : Qui pourrait faire jaillir d’autres sources de son sein ? Répondit : Cette bèche, en creusant la terre. Son impiété fut punie à l’instant ; ses yeux se desséchèrent, et devint aveugle. Gelaleddin.

    Telles sont les fables que nous débitent les dévots musulmans ; tels sont les miracles dont ils ne balancent pas à garantir l’authenticité.

22
IIe. part.