Page:Le Nismois, La Tunique de Nessus, 1900.djvu/178

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Bannière de début de chapitre


X


Au départ de sa femme pour Paris, Stanislas éprouva un immense ennui, un grand vide et, pour chasser cette impression, qu’il ne s’expliquait pas, il prit sa bicyclette et courut à Ecofleur, dans l’intention d’y tuer sa journée en y chassant et en allant rêver au kiosque. Il redoutait d’autre part les questions et il s’effrayait de ce qu’il résulterait de cette condescendance de sa femme pour le roi de Thessalie.

Pourquoi cette condescendance ?

Une exception en entraîne toujours une autre et il ne doutait pas que, pour qu’elle se fut jetée sur ce voyage, la saison en était à ce qu’elle s’ennuyait de son séjour à S… d’où il concluait le refroidissement de son amour.

En somme, s’il ne s’opposa pas à cette escapade, il le fit pour ne pas s’exposer à la voir s’y