Page:Le Parnassiculet contemporain, 1872.djvu/59

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 47 —



DANS L’ÉTHER



               « Pour prévenir les grands désastres,
               « Que la chevelure des astres —
« Errant, la brise au front, dans l’azur écrouï, —
               « Ô Grands Dieux, — ce soir soit livrée
               « Aux dents d’un ivoire inouï,
« Puis ointe d’une odeur d’elle-même enivrée ! »

               Ayant dit, Zeus au sein des ombres
               Prend les Comètes, ces décombres
Des soleils fracassés ; il lisse leur toison !
               Et le Doigt immortel qui saigne,
               Étonné, trouvait à foison
Des Étoiles encor prises aux dents du peigne !