Page:Le Roy - Réflexions sur la jalousie.djvu/22

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


« Il est faux, ajoute-t-il, que les mots nous rapellent des images ou des idées. Il falloit dire des idées simples ou composées. »

Mais ce n’est point ce qu’il falloit dire. Il est bien vrai, comme le dit ensuite M. de Voltaire, que toute image est une idée ; mais comme toute idée n’est pas une image, il falloit dire comme M. Helvetius a dit.

« Il est faux, dit-il encore, que les Romains aient accordé à César sous le titre d’Imperator ce qu’ils lui refusoient sous le nom de Rex ; car ils le créèrent Dictateur perpétuel, &c. »

Eh bien ! ce fut donc sous le nom de Dictateur qu’ils lui donnèrent le pouvoir qu’ils lui refusoient sous le nom de roi. Mais, il n’en est pas moins vrai que dans cette occasion, comme le dit M. Helvetius, ils s’en laissèrent imposer par le mot.

« Il est faux encore, prétend M. de Voltaire, que la science ne soit que le