Page:Le Roy - Réflexions sur la jalousie.djvu/25

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


& même dans celui d’écrire en vers avec énergie lorsqu’il n’est pas au-dessous de lui-même.

Racine l’emportera sur lui par la belle & sage ordonnance de ses plans, par l’élégance continue de son style, & par cette science profonde des convenances qui lui défend presque toujours de prodiguer des beautés hors de place.

La Fontaine marchera bien loin devant lui, en qualité de conteur facile & ingénu, que tous les agrémens propres à ce genre viennent chercher, & qui ne les cherche jamais.

Despréaux, comme versificateur, aura sur lui l’avantage de ne s’être jamais négligé, d’avoir toujours employé le mot propre, & en rimant richement, d’avoir paru ne rien accorder à la rime.

M. de Fontenelle lui sera sans doute inférieur en poésie, quoiqu’il ait fait Thétis, & M. de Voltaire la Reine de Navarre, &c. Mais ce philosophe ingénieux & profond l’emportera de beaucoup dans l’art d’exciter les progrès de la