Page:Le Tour du monde - 07.djvu/1

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LE TOUR DU MONDE

NOUVEAU JOURNAL DES VOYAGES.



Le Tour du monde 07-1.jpg

Les murs du sérail. ─ Dessin de Karl Girardet d'après M. Adalbert de Beaumont.


UNE VISITE AU SÉRAIL EN 1860,

PAR Mme X...[1].

texte et dessins inédits.

Description du sérail.

Une grande dame, une pairesse d'Angleterre, lady Crawen, disait en 1786, dans une lettre datée du palais de France, à Pera : « Voyez combien les mots se dénaturent et changent de signification dans les pays étrangers ; nous entendons par sérail l'habitation ou plutôt la prison des femmes, ici c'est la résidence du sultan ; on ne peut l'appeler son palais, car les kiosques, les jardins et les écuries se confondent tellement, qu'on pourrait dire
que ce sont autant de maisons, avec leurs dépendances, bâties sans ordre ni symétrie, dans un parc environné de hauts remparts. »

Cette appréciation est encore parfaitement exacte aujourd'hui. Les murs du sérail forment un triangle inégal dont deux côtés sont baignés par la mer. Le terrain, très-accidenté, descend en pente douce jusqu'au rivage, que borde un épaisse muraille[2]. On aperçoit du dehors plusieurs édifices disséminés parmi des masses de ver-


  1. Il ne nous est pas permis, à notre grand regret, de nommer l'auteur de ce récit. Peut-être même ne le désignerons-nous que trop en disant qu'on s'accorde assez unanimement à placer ce nom qu'il faut taire à l'un des premiers rangs parmi ceux des femmes les plus célèbres aujourd'hui par le mérite de leurs inventions et leur art d'écrire. Mme X.... a visité le sérail dans des conditions et des circonstances qui lui ont donné toute facilité de bien observer ce que peu de voyageurs sont autorisés à voir. Toutefois, les souvenirs qui naissent à chaque pas dans ce mystérieux séjour, ont paru à Mme X.... plus intéressants encore que la réalité bien déchue dont elle avait le spectacle sous les yeux. Nos lecteurs ne trouveront pas hors de propos les excursions d'une plume si exercée à travers des annales qui abondent en péripéties dramatiques pour la plupart mal connues ou défiguréees au dernier siècle.
  2. « Des inscriptions grecques, des chapiteaux et de fûts de co-