Page:Le peintre graveur-volume 1.djvu/599

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
Cette page n’a pas encore été corrigée
141
D’ANTOINE WATERLO.


ÉPREUVES PARTICULIÈRES ET TRÈS RARES DE QUELQUES PLANCHES DE WATERLO.

On a de plusieurs planches gravées par Waterlo des épreuves premières , où il y a moins de travail de burin , et qui sont en même tems avant certains petits changemens postérieurement ajoutés par notre artiste. Ses estampes ayant été sans doute déjà fort recherchées dès leur apparition, il est possible qu’il se soit trouvé dans le cas de retoucher plusieurs de ses planches, la plupart d’entre elles ayant été ordinairement gravées d’une pointe extrêmement délicate. Il est possible de même, que ces épreuves ne soient que de ces épreuves d’essai dont les artistes n’ont guère coutume de faire tirer qu’un très petit nombre d’exemplaires. Quoiqu’il en soit, il est très certain que ces épreuves premières sont si rares, que chacune d’elles peut être considérée comme presque unique. Du moins l’auteur de ce catalogue n’en a-t-il jamais vu deux d’une même planche.

Ces sortes d’épreuves exigeant en quelque sorte une cathégorie toute particulière, nous n’avons jugé à propos , ni de les