Page:Leblanc - Les troix yeux, paru dans Je sais tout, 1919.djvu/55

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
LES TROIS YEUX
151

de meurtre. Je ripostai avec le même entrain et ne tardai pas à me rendre compte que je le dominais. Cela me donna un surcroît d’énergie. Je réussis à l’écraser sous moi. Il se raidit de tout son être, vainement. Nous étions corps à corps, face à face, les yeux dans les yeux. Je lui saisis la gorge en grinçant.

— Ah ! on va pouvoir s’expliquer, misérable, et je saurai enfin…

Et tout à coup, je m’interrompis. Mes paroles s’arrêtèrent en un cri d’horreur et je plaquai ma main sur son visage, de manière à en cacher la partie inférieure et à ne plus voir que les yeux… Oh ! ces yeux qui étaient rivés aux miens… mais je les connaissais ! non pas avec leur expression habituelle de joie béate et fausse, mais avec leur autre expression que je retrouvais maintenant. Oui, oui, je les retrouvais maintenant, ces deux yeux implacables, haineux, féroces, sauvages… ceux que j’avais contemplés sur le mur de la chapelle… ceux qui m’avaient regardé le même jour lorsque, dans les bois voisins de l’Enclos, je haletais sous l’étreinte de l’assassin.

Et comme cette autre fois, subitement, ma force s’évanouit. Les yeux barbares m’épouvantaient, les yeux atroces, les vrais yeux du sieur Massignac.

Il se dégagea avec un rire de triomphe et scanda :

— Pas de taille, mon petit. Faut pas te mêler de mes petites affaires.

Puis me repoussant, il s’enfuit du même côté que Bérangère.

Quelques minutes plus tard, je m’apercevais que la feuille de papier, retrouvée par la fille derrière l’ancienne gravure, m’avait été dérobée par le père, et, seulement alors, je compris le sens exact de son agression.


Et l’après-midi de ce même jour eut lieu l’inauguration de l’amphithéâtre. Au contrôle siégeait le directeur de l’entreprise, le possesseur du grand secret, Théodore Massignac, l’assassin de Noël Dorgeroux.



LE CRÉATEUR D’ARSÈNE LUPIN AIME À MÊLER SES HÉROS À UNE SUITE D’AVENTURES. NOUS CROYONS ÊTRE L’INTERPRÈTE DE NOS LECTEURS EN LUI DEMANDANT DE REVENIR SUR L’ORIGINE SCIENTIFIQUE DES TROIS YEUX. LE NOUVEAU ROMAN DE MAURICE LEBLANC QUI, NOUS L’ESPÉRONS, PARAÎTRA LE 15 OCTOBRE, S’APPELLERA : LE RAYON B.