Page:Lemerre - Anthologie des poètes français du XIXème siècle, t2, 1887.djvu/196

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
178
ANTHOLOGIE DU XIXe SIÈCLE.




LAURENT-PICHAT


1823-1886




Laurent-Pichat (Léon) est né à Paris en 1823. Publiciste, poète et romancier, il a dirigé la Revue de Paris avec Louis Ulbach et Maxime Du Camp.

Comme poète il a donné les Voyageuses (1844), Libres Paroles (1847), Chroniques Rimées (1856), Avant le jour (1868), les Réveils (1880).

« M. Laurent-Pichat, a dit André Theuriet, est une figure sympathique. Caractère chevaleresque, âme à la fois rêveuse et active, rien de ce qui est généreux ne lui semble impossible, rien de ce qui est beau ne lui est indifférent. Il aime l’art et la liberté ; les causes désespérées l’attirent.… Le livre est le reflet de l’homme ; on retrouve dans ses vers les mêmes qualités d’élévation et de générosité ; la pensée n’y est jamais étroite ou banale ; les strophes s’élancent fièrement vers l’idéal et peignent bien cette vaillante nature de poète polémiste et de penseur. »

Les poésies de M. Laurent-Pichat ont été publiées en partie par A. Lemerre.

A. L.