Page:Lemerre - Anthologie des poètes français du XIXème siècle, t4, 1888.djvu/419

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
395
PHILIPPE GODET.

Cela s’appellera : Salle de conférences !
Et des messieurs en frac, aux discours froids et rances,
Viendront édifier un public somnolent.

Bonnes gens, laissez donc parler Dieu : son talent
Pouvait se mesurer peut-être avec le vôtre,
Et, si fervent que soit le ministre ou l’apôtre,
Jamais, soyez-en sûrs, les discours les meilleurs
Ne vaudront l’argument des cerisiers en fleurs !


(Les Réalités)