Page:Lemerre - Anthologie des poètes français du XIXème siècle, t4, 1888.djvu/429

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





JULES CARRARA


1859




Jules Carrara est né en 1859 à Genève, où il a fait toutes ses études à l’Université.

Après la médaille d’or accordée à son recueil de vers : L’Art d’avoir vingt ans, l’Académie des Muses Santones couronnait et publiait (1886-1887) son poème La Lyre, œuvre originale, d’un souffle puissant, d’une inspiration élevée, à laquelle tous les sincères amoureux de la poésie, tous les vrais lettrés ont fait un accueil sympathique. Ce n’est point l’ordinaire volume de début, hésitant et maladroit ; on y trouve au contraire un talent en possession de lui-même, et l’idée, toujours haute, y revêt une forme artistique achevée.

En dehors de son œuvre poétique, M. Carrara a donné la preuve d’un large esprit critique, comme collaborateur de divers journaux et Revues, et par des conférences littéraires applaudies.

La Lyre a paru aux Muses Santones à Royan, et chez A. Lemerre.

Adolphe Ribaux.





LA LYRE


FRAGMENT


ESCHYLE




Un autre vint, tentant la sublime conquête.
Un aigle tournoyait au-dessus de sa tête ;