Page:Lenéru - La Triomphatrice.djvu/34

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
34
la triomphatrice


Scène 6

Claude, Henri Bersier.



Henri.

Vous travaillez, Claude, je vous dérange ?


Claude.

Ma matinée est fichue… on ne me dérange plus… à rattraper cette nuit…


Henri.

Vous vous surmenez, c’est absurde.


Claude.

Et l’argent ?


Henri.

Nous pourrions bien en dépenser la moitié.


Claude.

Denise à doter…


Henri.

Ça, ma pauvre amie, je ne peux pas vous aider… Vous gagnez exactement six fois mes appointements… Si vous croyez que c’est drôle.


Claude.

Vous avez sauvé la face, puisque personnellement, vous n’avez jamais consenti à me rien devoir… alors qu’est-ce que cela vous fait que je gagne le superflu ?


Henri, bougon.

Le superflu, la dot de Denise ? Le superflu, cet appartement de 8 000 francs, les domestiques et les frais de table ?…


Claude.

Si vous aviez épousé une femme riche…