Page:Les Caquets de l'Accouchée.djvu/203

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
LE PASSE-PARTOUT
DU
CAQUET DES CAQUETS
DE LA NOUVELLE ACCOUCHÉE.
MDCXXII1.

Selon le dire sententieux d’un poëte très renommé parmy ceux à qui l’experience faict voile en leurs actions plus relevées, il n’y a rien qui ne suive son temps et sa mesure. Tout ce qui est çà bas de corruptible prend son train et sa cadence au niveau de son estre ; bref, tout ce qui emprunte sa lumière souz les favorables auspices du temps et de la fortune se trouve et fait ses effects à proportion de son instant et de son temps, jusques là que les moins experimentez recognoissent à veuë d’œil, dit-il,


1. C’est, dans le Recueil général : La cinquiesme journée et visitation de l’Accouchée.