Page:Les Eddas, trad. Puget, 2e édition.djvu/246

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





XIII


L’ÉVOCATION DE GROA




1. « Éveille-toi, Groa ! éveille-toi, femme bonne ! Je viens t’éveiller devant les portes de la mort. Te rappelles-tu avoir invité ton fils à se rendre auprès du tombeau de Kumbel ? »

2. Qu’y a-t-il maintenant de si pressé, mon fils unique ? quelle infortune te fait appeler ta mère, réduite en poussière après avoir disparu d’au milieu des hommes ?

3. Magicienne embrassée par mon père, tu as mis devant moi une tablette magique sinistre pour m’inviter à venir à la rencontre des morts dans un lieu inconnu à tout le monde.