Page:Les Eddas, trad. Puget, 2e édition.djvu/51

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


nom d’Einherjars. Odin s’appelle encore Hangagud, le père des pendus ; Haptagud, le dieu des dieux ; Farmagud, le dieu des fardeaux. Il se donna encore d’autres noms quand il vint chez le roi Geirrœd.

« Je m’appelle Grimer, Herjan, Hjelmbære et Gangrader, Thuder, Uder, Helblinde et Har, Sader, Svipall, Sanngætal, Herteit, Hnikar, Bileyg, Balevg, Bœlverk, Fjœlner, Grimner, Glapsvider, Sidhœtter, Sidskægg, Sigfader, Hnikad, Thecker, Thridi, Allfader, Atrider, Oske, Ome, Jafnhar, Biflinde, Gœndler, Harbard, Svidurr, Svidrer, Jalk, Kjalar, Vidurr, Thor, Ygger, Thunder, Vaker, Skilving, Vafvad, Hroptatyr, Gœter. »

Ganglere dit : Vous donnez beaucoup de noms à Odin ; une instruction fort étendue serait nécessaire, je crois, pour connaître les événements auxquels ils doivent leur origine. — Har répondit : Il faudrait être, en effet, très-savant pour en donner une explica­tion satisfaisante ; mais on peut présumer aussi qu’ils sont le résultat des efforts que les divers peuples de la terre ont faits pour approprier le nom d’Odin à leur langage, afin que chacun pût le prier et l’invoquer dans son idiome particulier. On peut aussi chercher la signification de plusieurs de ces noms dans les voyages d’Odin, dont les antiques sagas nous ont conservé le souvenir. Tu ne saurais avoir la prétention d’être un savant, si tu ignores les exploits remarquables d’Odin.

21. Ganglere demanda : Quels sont les noms des autres Ases ? Que font ces dieux, ou, pour mieux dire, qu’ont-ils fait de grand ? — Har répondit : Thor est le