Page:Les Mille et Une Nuits, trad. Galland, Le Normant, 1806, I.djvu/9

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


AVERTISSEMENT
DES ÉDITEURS.



Toutes les éditions des Mille et une Nuits qui ont précédé celle-ci, sont tellement remplies de fautes d’impression et de ponctuation, que la lecture en est non-seulement pénible, mais qu’on y rencontre des pages tout à fait inintelligibles. L’édition in-8o, qui fait partie de la bibliothèque des Fées, est plus belle que les autres, mais non plus correcte. Les éditeurs ont suivi, avec une espèce de soin, les fautes de tout genre qui défiguroient les éditions précédentes.

Nous avons donc pensé que le pu-