Page:Longnon - Pouillés de la province de Sens.djvu/19

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


xiv INTRODUCTION.

COMPTE DE DÉCIMES DE 1351.

Ce compte de décimes, ou plus exactement ce compte du trentième, existe aux Archives du Vatican, dans le volume 216 des Collectorie (f°~ i r° à 28 r°), volume que les notes-variantes de l’Imprimé désignent par la lettre R. Un document de même ordre et de date un peu plus ancienne, un rôle des bénéfices du diocèse avec les chiffres de la taxe apostolique, figure dans le Livre rouge de réglise de Chartres, mais ce volume étant à la portée des travailleurs locaux, j’ai pensé qu’il était préférable de publier ici un document à la fois plus étendu et d’un accès moins facile. u

Si le compte des Archives du Vatican n’est point daté, il est aisé cependant de reconnaître qu’il appartient au milieu du xiv~ siècle la mention qu’on y trouve chi cardinal de Saragosse permet d’affirmer qu’il date de l’an 13 5 i, car le titre de cardinal de Saragosse désigne, en l’espèce, Guillaume d’AIgrefeuille, qui, archevêque de Saragosse de i3~5 à i35i, fut promu cardinal en i35o seulement.

POUILLÉ DE LA FIN DU XV SIÈCLE.

Le pouillé transcrit vers l’an 1272 n’oQrant point tous les renseignements qu’on est accoutumé de lire dans les documents de ce genre, j’ai cru nécessaire de publier ici un pouillé plus moderne, d’après les copies, assez médiocres d’ailleurs, que nous en ont conservées deux manuscrits de la fin du xvi’’ siècle. L’une de ces copies fait partie du manuscrit latin 5iQQ de la Bibliothèque nationale (f°" 58 r° à 8g r°) et je la désigne sous la lettre P ; l’autre est comprise dans le manuscrit latin 5 2 i 8 du même établissement (f°~ i 2 6 r° à ~8 r°), et c’est à elle que se rapporte la lettre B, initiale du nom de Baluze, l’un de ses derniers possesseurs.

La date approximative que j’assigne à ce nouveau pouillé est fondée sur deux observations. Le prieuré de Sainte-Gemme y est mentionné comme dépendant de l’abbaye de Coulombs, ce qui n’est exact qu’à partir de i~ L. Merlet, Dtch’OMHatn’ topographique du département d’Eure-et-Loir, p. "163.