Page:Longnon - Pouillés de la province de Sens.djvu/51

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


INTRODUCTION. XLYt somption, une pleine charrette~. Le prieur de Marly ayantnégligé, le 14 août. t 1261, d’acquitter ce devoir, l’oniclal le suspendit ; il fut condamné en outre à l’amende et dut prendre l’engagement d’envoyer le piment cette année-la, par exception, la veille de la Saint-Denis, c’est-à-dire le 8 octobre~. De 1280 àï3i5 on inscrivit assez régulièrement, surl’un desderniers feuillets de l’obituaire, le nom du prieur qui avait acquitté la redevance annuelle. De l’ensemble des notes annuellement prises il résulte que, si le nombre des prieurs astreints à l’envoi du piment était de dix-sept au moins le tour de chacun d’eux ne revenait cependant que de quinze en quinze ans, la charretée de mélisse étant, en certaines années, fournie par deux prieurs associés à cet eHet~). Bientôt cependant le cycle pimentaire augmenta d’une année, par suite de l’introduction, en t 3o3, d’un nouveau contribuable dont le scribe capitulaire négligea, toutefois, de mentionner la livraison. Ces faits résultent du tableau suivant dressé pour une période de trente-six ans . Paiaiseau. ] 2 81. Bruyères. . LePecq. . Forges.-–S~-Remy. 128~. Briis-sous-Forges. 1285. Mariy-te-Roi. . Chevreuse. . Yvette. . Marcoussîs. . Versailles. i2g’o. Gometz-le-ChàteI. 1291. Saulx-Ies-Chartreux. 1292. Limours. . Jardy. . Châteaufort. <’) La mélisse servait, parait-il, à joncher le sol de l’église cathédrale, pour la fête patronale du i5 août (Lebeuf, Histoire du diocèse de Paris, t.I,p. ty). ). Voir, à ce sujet, une charte de l’archidiacre Raoul, en date du 6 septembre 1261 i ( Cartulaire de ~Vôtre-Dame de Paris, édit. Guérard,t.III,p. 285). (’) L’ensemble de ces notes constitue la liste ou compte, imprimé ci-après p. 36g. Dix-sept au moins, car il cst’assez proi. 2g5.Pa1aiscau.

g 6. Bruyères. 

. Le Pecq.

g 8. Saint-Remy. 
g g. Bnis-sous-Forges. 

i3oo. i3oi. Orsay.–Ctievreuse. i3o2. Yvette. i3o3. i3o/i.. Marcoussis. i3o5. Versailles. i3o6. Gometz-le-ChateI. i3oy. Saulx-Ies-Cbartreux. i3o8. Limours. i3og. Jardy. i3io. Châteaufort. . Palaiseau. i3i2. Bruyères. i3i3. i3i~. Saint-Remy.

15. Briis-sous-Forges. 

bable que chacun des vingt-cinq prieurs du doyenné devait participer a la redevance, et, si la liste ne mentionne point les prieurs de la Celle-les-Bordes, de Chevaudos, de Lévy, de la Roche, de Saint-Germain-en-Laye, de SaintPaul et de Vaucresson, on peut croire qu’ils étaient respectivement associés pour la livraison du piment à quelque autre prieur dont le nom seul figurerait dans l’état. Voir, à ce propos, ia note suivante. Ainsi, en ia83, les prieurs de Forges et