Page:Longnon - Pouillés de la province de Sens.djvu/53

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


xLvm INTRODUCTION.

Le roulement édicté en 13~8 semble n’avoir pas été appliqué, mais la charretée .de mélisse n’en continua pas moins d’être livrée annuellement jusqu’à la fin du moyen âge M et probablement plus tard encore. t -.I~ ;Ó’ fj’"1 i .1·s~t -_t" -if’=- u ~1 :t <1- e~

4~ -c-= -r -~P- rf-r -1f<¡ .u

COMPTES DE DÉCIMES DE 1352.

Ce, compte des décimes, ou plus exactement ce compte du trentième, établi en i352 pour le terme échu le i~ novembre i35i, existe aux Archives du Vatican, dans le volume 216 des Co~cc~on’e (fls 8j r°à i i3 v°), volume que l’Imprimé désigne par la lettre R.

COMPTE DES PROCURATIONS DE 1384.

Le compté des redevances payées, en r38~, à l’évéque de Paris par.les églises soumises au droit de visite et de procuration n’a pas pour point, (le départ un rôle identique à celui dont s’était servi peu de temps auparavant, le collecteur chargé de recouvrer les procurations imposées, en 36g et en i3yo, aux ecclésiastiques du diocèse. Alors que, dans la levée faite au nom dn Saint-Siège, les curés formaient la majeure partie des contribuables, ils ne sont ici qu’en fort petit nombre ; les chapitres, les abbés et les prieurs y sont, par contre, largement représentés.

Extrait du Grand Cartulaire de l’église de Paris (f°~22 2 v° à 222 ~r v°), ce document a déjà pris place, en 185o, danslapubllcation de Guérard~. Il jette un certain jour sur les charges du clergé parisien au moyen âge et méritait a ce titre d’être reproduit dans le présent volume. Le texte en a été soigneusement revu sur le Grand Cartulaire, aujourd’hui le.registre LL y des Archives nationales, que je désigne en note par la lettre P. On lit en effet, en marge de l’article du compte qui concerne le prieur de Marly-leRoi, une note constatant la livraison du piment en i/t5i "Solvit pro anno n°x. Cette

note est accompagnée de la signature G. DE RIV ERY.

Cartulaire de !’Votre-Darne de Paris, t. HI, 1 p. 201 à 207.