Page:Lope de Vega - Théâtre traduction Damas-Hinard tome 1.djvu/196

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


il4 LK (:UIi'..\ 1)L JAUDI.MhK,

TIIF.ODOIIE.

Oui, mon pauvre Trislan, si l'on l'a dit que j'étais cruellement désabusé.

TRISTAN.

. J'avais bien vu les deux importuns établis chacun dans un fauteuil Cl tenant la dame entre deux feux, mais je ne savais pas qu'elle eût fait un choix.

Tlli%ODORE.

Oui, Tristan^ j'ai vu venir tout à l'heure cet héliotrope incons- tant, celte mobile girouette, ce prodige d'instabilité, en un mol, cette femme, celle femme enchanteresse qui veut nie perdre pour déshonorer sa victoire ; et elle m'a ordonné de lui dire lequel des deux je préférais, car elle ne voulait pas se marier sans avoir mon avis. Je suis demeuré étonné, confondu, ayant tellement perdu le sens, que je n'ai pas même eu la force de répondre des folies. Klle m'a dit enfin que son choix s'arrôtail sur le marquis, et c'est moi qu'elle a chargé de lui en porter la nouvelle.

TKISTAIV.

Ainsi donc elle se marie?

TIléODOHB.

Avec le marquis Ricardo.

TRISTAN.

Que vous disais-jc?... Si je ne fous voyais pas dans un si triste état, si je ne craignais pas d'affliger un homme au désespoir, j'au- rais beau jeu à vous railler, je vous demanderais ce qu'est devenu votre titre de comte.

TiiéonoRB.

llélas! Tristan, je me meurs.

TRISTAN.

A qui la faute ?

TUI^OnORK,

J'en conviens, j'ai cru trop facilement aux regards d'une femme.

TRISTAN.

Je vous l'avais bien dit cependant, il n'y a pas de vase de poison qui soit plus dangereux que les yeux de ces ingrates.

TlIKOnORK.

Je suis si honteux d'avoir été pris au piège, que j'ose à peine le- ver les miens. — Knfin, le grand moment est passé, et ce que j'ai de mieux à faire, c'est d'oublier mes espérances et mon. amour.

TRISTAN.

Et de revenir repentant à Marrelle.

TIIF.ODORB.

La voici; la paix sera bieniOt faite.

Kiilro MAUCELLE.

MARCELLE, à part. Qu'il esi pénible de feindre un amour qu'on ne sent pts! qu'il

�� �