Page:Louÿs - Le Crépuscule des nymphes, 1925.djvu/48

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Une forêt de cèdres.

Le soir.

Sept jeunes hommes et sept jeunes filles marchaient, se tenant par la main.

Ils étaient venus de l’Attique, sur un navire aux voiles noires.

Et l’un d’eux était Thésée, fils d’Aegée, fils de Pandiôn, fils de Kekrôps, fils d’Erekhthée.

Palmes vertes ! couronnes de chêne !