Page:Louis Delaporte - Voyage d'exploration en Indo-Chine, tome 1.djvu/74

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion

des bâtons ou des branches d’arbres ; ils griffent et mordent leurs adversaires. À leur tête sont deux frères nommés Paream et Palai ; Hounissi est un de leurs chefs subalternes.

Il est facile de reconnaître ici la lutte des singes auxiliaires de Rama contre Ravana, roi des Yakshas. Les deux frères dont il s’agit sont sans doute Sougriva et Bali, et Houniss est peut-être Hanouman.

Auprès des combattants est une barque dont les rameurs sont vêtus de robes et portent de longues barbes. Plus loin, des femmes jouent avec des enfants ou assistent à un combat de coqs.


Louis Delaporte - Voyage d'exploration en Indo-Chine, tome 1 (page 74 crop).jpg
Angcor Wat : Fragment de bas-relief.

2o Face est. — Au sud, les Yaks et les hommes se disputent la possession d’un serpenti à sept têtes. Au-dessus d’eux, assis au sommet d’une montagne, Prea Noreai préside à la lutte ; des anges ou Tevadas volent autour de lui ou accourent prendre part au combat. Quelques-uns ont sept têtes. Au-dessous est la mer dans les profondeurs de laquelle nagent des monstres aquatiques.

Il est encore aisé de reconnaître ici le barattement de la mer par les Dieux et les Asouras pour en obtenir l’Amrita. Prea Noreai est Vichnou que les Cambodgiens semblent connaître surtout sous le caractère de Narayana et confondent souvent par suite avec Brahma ou Prohm.

Au nord est figurée une marche militaire, puis un combat qui se continue sur la face