Page:Luzel - Contes populaires, volume 3, 1887.djvu/324

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



IX


LES SIX FRÈRES PARESSEUX
_____



IL y avait une fois un seigneur, qui avait six enfants, six garçons, qui étaient si paresseux, si paresseux, qu’ils se seraient laissé mourir de faim, s’il leur avait fallu seulement se préparer à manger. Le vieux seigneur avait été riche, autrefois, mais, il avait perdu presque toute sa fortune, dans les guerres qui avaient ruiné son pays, et il lui fallait, à présent, vivre avec beaucoup d’économie, pour tenir son rang. Aussi, exhortait-il souvent ses enfants à apprendre quelque métier, leur représentant qu’ils seraient, un jour, obligés de travailler, pour vivre. Ils ne l’écoutaient pas, et disaient qu’il radotait. Voyant cela, il donna deux cents écus à chacun d’eux, et leur dit d’aller voyager, pendant un an, afin d’apprendre quelque chose. Il leur donnait rendez-vous, dans son château, au bout d’un an et un jour.