Page:Mémoires de l’Académie des sciences, Tome 15.djvu/525

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
471
SUR LES ÉTHERS COMPOSÉS.

Comme dans les deux éthers précédents, cette composition est représentée par un atome d’acide benzoïque H12C30O3, plus un atome d’éther sulfurique H10C8O. En effet, les données de l’analyse transformées en volumes, représentent :

38 vol. vapeur de carbone ;
22 vol. hydrogène ;
4 vol. oxygène ;

car en ramenant ces volumes aux poids, on trouverait :

Résultat calculé. Résultat obtenu.
Carbone 
72,69 , 73,32 ;
Oxygène 
20,33 , 19,10 ;
Hydrogène 
6,98 , 7,87 .
————— —————
100,00 100,29 .

Éther oxalique. L’analyse de cet éther a été faite et répétée à satiété. C’est en effet le plus propre à mettre en évidence le résultat général de ce travail, par la facilité avec laquelle on peut l’analyser au moyen de la potasse, comme nous le verrons plus tard. Nous y avons toujours trouvé presque autant de carbone que dans l’alcool absolu ; ce qui serait absolument impossible s’il était formé d’acide et d’alcool, puisque l’acide contient 0,33 de carbone et l’alcool 0,52.

Voici nos résultats :

Carbone 
49,61 ; 48,95 ;
Hydrogène 
43,77 44,09 ;
Oxygène 
6,62 6,96 .
———— ————
100,00 100,00 .